menu
  • Nous contacter Nos points de vente
    français

Diagnostic peau

Découvrez votre routine
personnalisée

Consultations beauté

Prenez rendez-vous avec
votre conseillère beauté

Comment reconnaître et soigner l’acné hormonale ?

Plus les années passent, plus il semblerait que de nombreux adultes font face à l’acné hormonale. On estime que presque 40% des personnes de plus de 30 ans, en majorité des femmes, auraient de l’acné adulte…

En cause ? L’hygiène de vie, oui, mais aussi, et surtout, les fluctuations hormonales ! On comprend donc mieux pourquoi les femmes en sont plus sujettes : dès qu’un nouveau cycle menstruel commence, les hormones sont en folies et l’acné débarque.

Pour vous aider à y voir plus clair, on vous explique aujourd’hui ce qu’est l’acné hormonale et comment la soigner !

Qu’est-ce que l’acné hormonale ? Comment la reconnaître ?

L’acné hormonale est un type d’acné lié aux hormones. Une hormone est une “substance chimique élaborée par un groupe de cellules ou une glande endocrine et qui exerce une action spécifique sur le fonctionnement d'un organe” (définition du dictionnaire Le Robert). En gros, les hormones sont des messagers qui font circuler des informations aux différents organes et tissus présents dans le corps !

Parmi les hormones principales féminines on retrouve la progestérone et les œstrogènes, quant aux hommes, la testostérone est leur hormone principale. Lors de l’adolescence, hommes et femmes rencontrent des fluctuations et bouleversements hormonaux, c’est ce qui entraîne souvent une surproduction de sébum, des pores bouchés et l’apparition de boutons !

Seulement voilà, lors de ce passage “obligatoire” qu’est l’adolescence, tout le monde s’attend à avoir une poussée d’acné. On considère que c’est normal pour l’âge puisque les hormones sont en folie !

Cependant, une fois l’adolescence terminée (aux alentours de 20 voire 22 ans) les boutons sont censés disparaître. Et bien non ! L’acné adulte peut persévérer et certaines personnes, passées entre les mailles du filet à l’adolescence, peuvent se retrouver en pleine crise d’acné sévère une fois l’âge adulte arrivée !

Pour reconnaître l’acné hormonale, on peut se ficher à différents indices :

  • l’endroit où apparaissent les boutons, il semblerait que le menton et la mâchoire soient les endroits prisés de l’acné hormonale
  • le moment où apparaissent les boutons (cycle, grossesse, ménopause, ovulation)
  • le type de bouton (kystes douloureux, boutons rouges et enflammés).

Ces différents indices et quelques examens sanguins peuvent aider votre médecin à poser le diagnostic de l’acné adulte. Une fois le diagnostic posé, il pourra vous aider via un traitement pour diminuer les imperfections.

Pour vous aider dans ce processus, vous pouvez aussi penser à changer votre routine beauté pour passer vers des soins plus doux et respectueux de la peau ! On vous laisse nos conseils pour enlever les boutons d’acné naturellement, on ne sait jamais, ça peut aider !

 

Où peut-on avoir de l’acné hormonale ?

Sachez que la peau fait partie des organes émonctoires du corps. Avec elle, on retrouve aussi les reins, les poumons, les intestins et le foie ! Le rôle d’un organe émonctoire est d'éliminer les toxines présentes dans l’organisme.

La peau étant le dernier organe émonctoire, elle prend souvent le relai si les autres organes sont hors service.

Si on en croit la médecine chinoise, il est d’ailleurs possible de connaître l’état de ses organes émonctoires en observant où se situe l’acné ! Cette méthode s’appelle le “face mapping” et elle est assez révélatrice de l’état de notre corps. Si votre acné se situe :

  • sur le front, c’est un problème digestif
  • sur le bas du front, le cou et la poitrine, c’est un problème de stress
  • entre les sourcils, c’est un problème de foie
  • sur le nez, c’est un problème d’équilibre alimentaire
  • sur les tempes, c’est un problème de drainage au niveau des reins
  • au milieu du menton, c’est un problème d’estomac.
Enfin, comme dit plus haut, si vous observez des boutons sur le bas du visage (mâchoires et menton), c’est un souci d’ordre hormonal ! Si jamais vous souhaitez en savoir plus sur les différents types de boutons et les soins à apporter, nous vous invitons à lire notre article sur ce sujet.

 

Comment soigner l’acné hormonale ? Les différents traitements naturels.

L’acné hormonale est assez difficile à traiter et pour certaines personnes, rien que la pose du diagnostic peut prendre plusieurs mois ! Ensuite, s'ensuit une flopée d'essais, souvent infructueux, pour s’en débarrasser.

L’acné hormonale étant liée directement à un dysfonctionnement d’une ou plusieurs hormones, un traitement avec un médicament vous offrira une solution plus efficace que des cosmétiques. Cependant, vous pouvez aussi changer quelques aspects de votre routine pour aider votre peau à mieux se porter !

Tout d’abord, on met en place une bonne routine beauté pour éviter une production de sébum trop importante. Un bon démaquillant, un bon nettoyant, une bonne crème de jour et de nuit et, si besoin, des soins ciblés sur les boutons et cicatrices. Si vous êtes très sujette à l’acné (pas seulement hormonale), évitez de faire trop de gommage ou de peeling. Plus vous allez stimuler vos glandes sébacées, plus l’excès de sébum sera important… Il est question d’équilibre !

Ensuite, veillez à boire au moins 2L d’eau par jour et à limiter la consommation de produits laitiers et de sucres raffinés puisqu’ils sont considérés comme étant des perturbateurs endocriniens.

Pensez également à vous faire des repas équilibrés : protéines, végétales ou animales, féculents et surtout, légumes à volonté ! Si vous pensez que vos organes émonctoires sont hors service, vous pouvez également faire une cure de probiotique pour aider les intestins, le foie et les reins. Un peu de citron vert pressé dans de l’eau tiède le matin peut aussi vous aider à avoir une plus belle peau.

Pensez également aux compléments alimentaires bio pour remonter les niveaux si vous avez des carences ! Niveau choix de produits de beauté, nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers des cosmétiques bio et naturels. Plus respectueux de la peau ils vous aideront à l’apaiser, l’hydrater et la purifier, grâce à des ingrédients naturels comme des huiles essentielles, des extraits d’algues ou des huiles végétales !

Si vous avez déjà une routine visage bio, nous vous invitons à découvrir notre gamme de produits bio pour traiter les imperfections. Peeling, gelée apaisante, masque purifiant et lotion clarifiante, tout est là pour soulager votre peau en cas de crise d’acné !

Comment guérir l’acné hormonale sévère ?

La peau acnéique peut aussi être très douloureuse au point de plus pouvoir poser la joue sur l’oreiller … Dans ce cas, il est vivement conseillé de consulter un dermatologue. Ce spécialiste de la peau vous fera sans doute faire des examens plus poussés afin de voir d’où vient le problème. Parmi les traitements proposés, on pourra vous prescrire le fameux Roaccutane (maintenant commercialisé sous le nom de “Procuta®”, “Curacné®”, “Contracné®” ou “Acnetrait®”).

Ce traitement est généralement prescrit aux personnes souffrantes d’acné sévère. Plusieurs effets secondaires, comme l’aggravation du l’acné en début de traitement ou encore une desquamation importante de la peau peuvent être connus pendant la prise.

On déconseille aussi fortement aux personnes de se mettre au soleil et de bien hydrater sa peau pour éviter les effets brûlures. Des traitements à base de peroxyde de benzoyle peuvent aussi être prescrits pour des personnes souffrants d’une acné sévère. Puissant antibactérien et agent oxydant, il neutralise la surproduction de sébum et assèche les boutons.

Encore une fois, des effets secondaires peuvent être observés. Aggravation de l’acné, brûlures cutanées, desquamations et rougeurs… Ces traitements ne sont prescrits qu’en cas d’acné sévère, souvent après que d’autres traitements plus doux aient été testés.

L’acné hormonale fait de plus en plus parler d’elle depuis quelques années et peut être handicapante voire créer des complexes chez les personnes qui en ont.

N’hésitez pas à essayer nos conseils naturels et à consulter un professionnel si vous en ressentez le besoin !

Produits associés

Rechercher

français